FR  |  DE  |  EN

Bidons sans Frontières jusqu'à la fin mai

En ce moment l'Exposition de photos de *Bidons sans Frontières" réalisées par Gérard Benoît à la Guillaume.
Horaire : 10h00 à 22h00
Lieu : Restaurant et 1er étage

Gérard BENOIT À LA GUILLAUME est devenu photographe par hasard dans la montagne du Jura qui l’a vu naître en 19…, il y a longtemps ! Binational, français et suisse, il habite et photographie à cheval sur la frontière, travaillant à la porosité de celle-ci. Il s’applique à souligner les spécificités de ce massif jurassien et trouve remarquable la différence de rendus de cette montagne de part et d’autre de la frontière pourtant confrontée aux mêmes contraintes climatiques et a un relief identique, sans pour autant négliger de nombreuses similitudes. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages photographiques valorisant le patrimoine jurassien rural et urbain.

GBALG défend l’idée que l’on n’invente rien ou peu; que c’est dans un magma d’informations, mélange de culture, d’éducation, de connaissances, de curiosité des autres que l’on puise les éléments qui participent à ce qui nous semble être une création personnelle. C’est ainsi qu’il explique BIDONS SANS FRONTIÈRES. D’abord par une affection pour le courant des Nouveaux Réalistes, TINGUELY, Niki DE SAINT-PHALLE, ARMAN... également pour le Land Art, CHRISTO, GOLDSWORTHY... et aussi pour l'idée d’accumulation d’un même objet qu’il considère en être un facteur esthétisant.

C’est au cours d’un travail sur l’anthropomorphisme qu'il rencontre pour la première fois 2 boilles en conciliabule, elles barbotaient dans la fontaine de la laiterie de VUITEBŒUF, dans le canton de VAUD, couvercles ouverts pour aérer leur lait tenu au frais. Rapidement il s’en procure 2, puis 15, 50 et lance en 2007 BIDONS SANS FRONTIÈRES sans d’autres idées que celle de photographier ces petits personnages dans différentes situations, c’était déjà amusant et excitant ! Aujourd’hui il en possède plus de 300 et a réalisé plusieurs centaines d’installations en SUISSE, en FRANCE et jusque dans le désert du MAROC… BSF est devenu une petite entreprise qui nécessite une certaine logistique pour gérer et faire vivre des centaines d'employés inoxidables et corvéables à merci. 

Au fil de chaque nouvelle installation il comprend et apprend mieux son métier d’installateur/photographe de bidons/boilles ! En se coulant dans les sites d'accueil naturels ou urbains ces installations soulignent les paysages, les reliefs, les sites patrimoniaux au point qu’une fois les bidons évanouis, certains prétendent que c’était mieux avec les boilles, surprise ! Et puis l’œil malicieux du bidon semble faciliter la communication entre tous les protagonistes, boilles, porteurs, spectateurs créant une convivialité inattendue, plaisir ! Aussi en toute modestie BSF revendique sa place dans le courant du Land art et de la géopoétique, sens !

C’est ainsi que Fabrice THORIN remarqua nos installations du mois d’août dernier entre les tours d’AÏ et de MAYEN à LEYSIN et qu’il fit dans l’œnothèque du CHÂTEAU de VILLA un puissant lobbying auprès d’HEIDI, la leader des boilles pour obtenir cette exposition, un grand plaisir pour BIDONS SANS FRONTIÈRES. Enfin les boilles pouvaient changer leur lait en vin, vin du VALAIS. 

Plus d’informations www.bidonssansfrontieres.com

Château de Villa - Rue de Ste-Catherine 4 - 3960 Sierre
+41 (0)27 455 18 96 -